mercredi 11 février 2015

Endgame, tome 1 : L'appel de James Frey et Nils Johnson-Shelton



Résumé : Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. 
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n'a ni règles ni limites.
Il n'y aura qu'un seul vainqueur.

L’appel est le premier tome de la trilogie Endgame de James Frey et de Nils Johnson-Shelton. Publié par les Editions Gallimard Jeunesse, ce roman de science-fiction de 537 pages est en vente en format broché à19,90€ et en format ebook à 13,99€. Prochainement adapté au cinéma, ce roman a été plus d’une fois comparé à Hunger Games. Pour ma part, je ne lui trouve aucune ressemblance, sinon sa capacité à nous rendre addict.

Endgame est une trilogie pré-apocalyptique. La Terre, colonie du Peuple du Ciel, agace ces derniers qui ont décidé de la « nettoyer ». Notre vie est désormais entre les mains de douze joueurs, chacun représentant une lignée. Leur but est de trouver 3 clefs par tous les moyens afin de sauver tous les membres de leur lignée. Nous avons donc un palmarès de 12 personnages ayant entre 13 et 19 ans.
Parmi ceux qui sont les plus présents, il y a Sarah. Contrairement aux autres joueurs, elle espérait qu’Endgame ne se déclenche pas maintenant. Archétype de la belle lycéenne américaine, populaire, intelligente, à qui tout réussie, Sarah est sûrement l’un des personnages les plus « normaux » et humains de ce livre. Sous sa façade de belle blonde populaire n’en demeure pas moins une joueuse prête à tout pour gagner. Battante, intelligente et fidèle, Sarah rencontre rapidement le personnage de Jago. Autre joueur, Jago est lui aussi intelligent et courageux mais plus brutal dans sa manière de jouer. Le duo qu’il formera avec Sarah sera cependant attachant. Rapidement, ils deviennent les personnages centraux du roman, avec des chapitres plus long que les autres personnages.
Les autres personnages ne sont pas en reste. L’un des personnages que nous voyons aussi beaucoup est le personnage de Chiyoko. Muette, elle est nous captive immédiatement. Contrairement à d’autres, elle répugne à tuer sans utilité mais n’hésite pas à y avoir recours quand c’est nécessaire. Elle est une ombre qui suit pas à pas les autres personnages et j’ai fini par m’y attacher tant elle m’intriguait.
D’autres personnages, plus secondaires, marque néanmoins le livre. Baitsakkan, certainement l’un des personnages les plus vindicatifs et sanglants du roman et sûrement le plus détestable. Christopher, qui n’est pas un joueur mais le petit copain éperdu qui est prêt à tout pour retrouver l’Amour de sa vie. Il est très agaçant car il est naïf et entêté, un peu énervant sur les bords. An Lee, qui est perturbant. Et d’autres encore.

Endgame n’a de semblable avec Hunger Games que la thématique du jeu où on peut/doit s’entretuer. Pour le reste, tout est différent. L’histoire se déroule dans une époque très proche de nous, peut-être même actuelle. Les personnages ont tous un caractère bien définit et différent.
Malgré ces 537 pages, ce livre se dévore en peu de temps tellement il devient addictif. Les chapitres sont plus ou moins courts. Le livre est bien écrit et l’histoire avance vite et devient rapidement captivante malgré la première centaine de page destinée à présenter les différents personnages et introduire peu à peu le jeu. Une fois le jeu démarré, nous alternons les personnages et les pages se tournent à une vitesse folle.

Conclusion

Bien que n’ayant pas eu un coup de cœur pour ce livre, il n’en demeure pas moins excellent et captivant. Nous avons un palmarès de personnages plus ou moins attachants, différents et bien définis, qu’on arrive assez rapidement à distinguer. L’histoire démarre véritablement après une centaine de page et à partir de ce moment, les actions ne cessent de s’enchaîner. Trahisons, complots, énigmes… Les auteurs nous tiennent en haleine durant tout le livre !
Je vous recommande ce livre pour une excellente lecture. A ne pas comparer avec Hunger Games par contre : ce n’est pas du tout la même chose !

Je remercie les Editions Gallimard pour leur confiance !

26 commentaires:

  1. Réponses
    1. Franchement, sans être un coup de coeur, je ne peux que le recommander !

      Supprimer
  2. Rolala il me tarde de le sortir de ma PAL et de plonger dans son univers.
    Je ne savais pas qu'il allait être adapté au ciné. Merci pour l'info ;) Après les vampires, c'est maintenant les dystopies qui sont à la mode...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas vraiment une dystopie ce livre, c'est plutôt de la SF car ça se déroule dans une époque proche de la nôtre. Mais oui, il y a toujours des effets de modes ^^

      Supprimer
  3. au départ, je n'étais pas intriguée, mais au fur et à mesure, je commence à me dire qu'il pourrait bien me plaire !

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que le résumé fait énormément penser à Hunger Games, c'est ça qui me retenait un peu de le lire d'ailleurs, j'avais peur de tomber sur un remake. Mais si tu dis qu'au final ça n'y ressemble pas tant que ça, tu me donnes vraiment envie de m'y mettre du coup ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ça n'y ressemble pas du tout ! A part les bases du jeu, il n'y a rien de semblable avec Hunger Games...

      Supprimer
  5. Depuis qu'il est sorti, je suis très intriguée et j'ai vraiment très envie de le lire!! :)

    RépondreSupprimer
  6. A partir du moment, où c'est de la dystopie, cela ressemble à Hunger game.. Cela me dépasse de temps en temps! En tout cas, ta chronique donne très envie. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, ce n'est pas de la dystopie mais de la SF...
      Je ne peux que te le recommander =)

      Supprimer
  7. Je suis entièrement d'accord avec ton avis! Endgame est un excellent roman :D

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas sûre d'être tenter. La SF ce n'est pas trop ma tasse de thé mais je vois des avis positifs partout fleurir sur la blogo...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas trop la SF non plus et pourtant, j'ai beaucoup apprécié ce livre donc... Je te conseille d'essayer =)

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Oh, dommage ! Mais bon, ça ne peut pas toujours marcher, malheureusement !

      Supprimer
  10. Ce livre me tente beaucoup, le résumé donne très envie et ton avis également ! J'espère pouvoir le lire bientôt et l'aimer autant que toi :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...