dimanche 31 juillet 2016

Je vous écris du Vel'D'Hiv de Karen Taieb



Résumé : Réunies ici pour la première fois, quinze précieuses lettres écrites du Vél' d'Hiv nous plongent avec une très forte émotion dans la réalité vécue de la déportation.
Les 16 et 17 juillet 1942, 4 500 policiers sont mobilisés pour réaliser la plus grande rafle à l'encontre des Juifs jamais organisée dans Paris et sa banlieue. 12 884 personnes sont arrêtées : 3 031 hommes, 5802 femmes et 4051 enfants. Les individus ou familles sans enfants seront dirigés sur le camp de Drancy, les autres, avec enfants, vers le Vélodrome d'Hiver. Dans ce lieu, jusque-là temple du sport, des milliers de personnes vont tenter de survivre pendant plusieurs jours. Les 6 000 Juifs envoyés à Drancy seront déportés rapidement, ceux du Vel' d'Hiv sont transférés dans les camps du Loiret, de Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Le 22 juillet, soit six jours après le début de la rafle, le Vel' d'Hiv a été entièrement évacué.
On parle beaucoup et souvent de la rafle du Vel' d'Hiv. Mais à y regarder de plus près, on ne sait pas grand chose. Seuls une photo, quelques documents et des lettres disent la violence de l'arrestation, les conditions dramatiques de l'enfermement, la faim, les maladies, le bruit, les odeurs... À travers eux on a découvert l'enfer du Vél' d'Hiv. Ces lettres, ce sont quelques mots jetés à la hâte sur un bout de papier, remis à des mains complaisantes. Pour plus de 8 000 personnes internées au Vél' d'Hiv, moins de vingt lettres ont été retrouvées.
Pour la plupart inédites, elles étaient conservées aux archives du Mémorial de la Shoah. Pour la première fois, les voici rassemblées et publiées dans cet ouvrage. Toutes sont clandestines puisque qu'aucune correspondance n'était autorisée. 

Je vous écris du Vel’D’Hiv est un documentaire publié par les Editions Le Livre de Poche et vendu à 5,60€. Ce livre de 217 pages regroupe les quelques lettres retrouvées de la rafle du Vel’D’Hiv, le 16 et 17 juillet 1942 à Paris.

Ce livre est un documentaire très intéressant. Chaque lettre se découpe en plusieurs parties. Tout d’abord, un scan de la lettre originale. Ensuite, la lettre retranscrite. Puis l’histoire de la lettre ou des personnes qui l’ont écrite et ce qu’ils sont devenus, leur transfert après la rafle et leur destin ensuite, pour la plupart, fatal.
Bien que très intéressant, ce livre reste assez éprouvant à lire. Très peu de ces personnes ont survécu. A travers ces lettres, on se rend compte que la plupart ne savait vraiment pas ce qui allait se passer, ce qui rend la lecture d’autant plus difficile.

J’ai trouvé ce livre, que j’apparente davantage à un documentaire, très intéressant et nécessaire. Un livre à lire pour comprendre, pour ne pas oublier et pour apprendre. Je recommande de documentaire.

6 commentaires:

  1. Il est fait pour moi ce livre ! Même si je sais qu'il me fera sans doute pleurer. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il tire les larmes mais bon, c'est utile de se rappeler...

      Supprimer
  2. Je suis pas très documentaire mais celui ci semble plus qu'intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un documentaire pur et dur non plus mais plus un recueil de lettre

      Supprimer
  3. Totalement d'accord avec toi sur la nécessité de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  4. un recueil qui m'a l'air très poignant...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...