jeudi 16 juin 2016

Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys



Résumé : Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées.
Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté... 

Le sel de nos larmes est le nouveau roman de Ruta Sepetys, qui paraîtra aux Editions Gallimard dans la collection Scripto le 16 juin 2016. J’ai eu la chance de le découvrir en avant-première et je ne peux que vous le recommander ! Sachez qu’il coûtera 16,50€ pour 480 pages. Une histoire dramatique qui s’est conclu en coup de cœur !

Ce roman met en lumière une catastrophe maritime qui a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale et qui a tué encore plus que le Titanic. Mais ce roman met aussi en avant la fuite des habitants et leurs périples afin de trouver refuge en Allemagne, là où ils pensent être en sécurité face à l’armée russe qui les bombarde.

Nous alternons le point de vu de quatre personnages durant l’histoire.
Nous commençons avec Joana, infirmière lituanienne qui se déplace avec un groupe de personne dont elle prend soin le mieux qu’elle peut. Joana est un personnage intelligent et mâture, généreuse et dévouée pour les autres. J’ai beaucoup apprécié les passages avec elle et le groupe, ce dernier proposant des personnages secondaires attachants.
Nous découvrons ensuite Florian, visiblement un allemand avec un lourd secret… Florian est un personnage aux premiers abords froids. Mystérieux, il a un but qui nous apparait très abstrait et que nous découvrons au fur et à mesure. C’est un personnage plus difficile à cerner mais que j’ai su apprécier.
Le troisième chapitre est dédié à Emilia, jeune polonaise fuyant la barbarie. Plus jeune, plus fragile, Emilia est un personnage auquel on s’attache rapidement, qu’on a envie de protéger. Elle est très secrète, réservée, mais suit avec obstination Florian.
Nous terminons par découvrir Alfred, jeune homme engagé dans les jeunesses hitlériennes et soldat au niveau du port. Ses chapitres sont soit épistolaires car il rédige de nombreuses lettres à une certaine Hannelore ; soit narratif. Alfred est le personnage qui m’a le moins plu, pour ne pas dire qu’il m’a totalement déplu. Hautain, il se donne une importance qu’il n’a pas. Il se sent supérieur… Bref, je résumerais ce personnage de petit con prétentieux. Agaçant, hautain… Bref, vraiment pas mon personnage préféré !

De Ruta Sepetys, j’ai lu Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre. Il y a beaucoup de similitudes entre ces deux romans dans le style et la manière dont est traitée l’histoire. En effet, il s’agit d’exode dans les deux romans. Cependant, j’avais trouvé ce premier roman trop gentil par rapport à l’horreur vécu (trop de survivants aux vues des évènements vécus, pas assez dramatique). J’avais peur que l’auteur soit de nouveau trop gentil dans ce livre. Ce ne fut pas le cas : Le sel de nos larmes est beaucoup plus dramatique, beaucoup plus marquant, que ne l’était ce précédent roman. Je ne l’ai pas trouvé spécialement émouvant. L’auteur nous laisse plutôt sous le choc de la disparition d’un personnage.

Bien que ce roman soit un coup de cœur, j’aurais une petite remarque à faire. J’ai trouvé la partie sur le Wilhem Gustloff beaucoup moins importante que la route qui mène nos personnages vers le port. La catastrophe maritime ne prend que quelques pages du roman, ce que j’ai trouvé disproportionné puisqu’on nous annonce que l’histoire portera sur cet évènement.
Mais ce n’est qu’une remarque. Le roman m’a énormément plu et il m’a beaucoup marqué. Il s’achève avec quelques questions sans réponse. Addictif, bouleversant, ce nouveau roman de Ruta Sepetys s’est conclu par un coup de cœur !

Conclusion

Ce nouveau roman de Ruta Sepetys a été un coup de cœur pour ma part. Bouleversant, addictif, l’écriture de Ruta Sepetys nous accroche et nous emporte avec nos quatre protagonistes. Ce roman est plus fort et plus dramatique que Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre. Je ne peux que vous le recommander. N’oubliez pas : il sort le 16 juin 2016 !


Je remercie les Editons Gallimard pour leur confiance 

Où l'acheter ?

11 commentaires:

  1. Il faut que je le lise, il a l'air magnifique !

    RépondreSupprimer
  2. Après avoir adoré Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, le nouveau livre de cette auteure m'intrigue beaucoup au vu du résumé. Je vais peut-être me laisser tenter. Je m'attends en tout cas à être une nouvelle fois bouleversée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé beaucoup plus émouvant que Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre donc tu risques de verser la larmichette !

      Supprimer
  3. Je vois ce roman absolument partout, il a l'air sublime et ton avis est magnifique ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire !

      Supprimer
  4. On voit beaucoup ce livre sur les blogs en ce moment et il a l'air vraiment super!! Je me laisserais bien tenter un jour (même si j'ai vraiment beaucoup trop de livres à lire...) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) On a toujours trop de livre à lire de toute façon ^^ En tout cas, je te le recommande, il en vaut vraiment la peine !

      Supprimer
  5. Il est dans ma PAL, il me tarde de le lire, j'avais adoré Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de cette auteure <3

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...