mercredi 15 juin 2016

La maison du Cap de Françoise Bourdon



Je tiens à remercier les Editions PRESSES DE LA CITE pour m’avoir fait parvenir le roman de Françoise BOURDON, La maison du Cap.

La maison du Cap est paru aux Editions Presses de la Cité, dans la Collection Terres de France. Son prix est de 20 euros. La couverture est attirante et en rapport avec le titre du roman, mais ne reflète pas vraiment l’histoire qui y est raconté. La taille de l’écriture est très agréable et l’écriture de l’auteur très fluide. C’est un roman qui se lit rapidement. 

L’histoire débute en 1849 dans le Bassin d’Arcachon. Léonie n’est pas riche mais heureuse en amour, jusqu’au jour où son mari, pêcheur, fait naufrage en mer. Pour elle va commencer une vie de dur labeur pour subvenir aux besoins de ses trois enfants. Sa benjamine, Margot, refuse cette vie de misère et va tout faire pour s’élever dans la société. Par amour pour elle, un homme va lui construire une maison qui deviendra au fil des décennies un refuge pour les femmes de sa famille.

Margot, fille de Léonie et de Pierre, père décédé brutalement, refuse la vie de misère de sa mère. Elle va tout faire pour s’en sortir. Pour elle, James va bâtir la maison du Cap. Margot est une femme de caractère. Elle va traverser de terribles épreuves et en sortir plus forte.
Charlotte, fille de Margot, va hériter du caractère de sa mère et suivre la voie que celle-ci à ouverte. Elle va gagner son indépendance.

En fil de cette saga familiale qui nous fait traverser les décennies de 1847 à 1947, Françoise BOURDON nous brosse le portrait de femmes qui veulent réussir dans la vie, être indépendantes, parfois au détriment de l’amour. Ces femmes, à forte personnalité, sont attachantes.

A travers ce roman, l’auteur nous fait découvrir l’évolution de la place des femmes dans la société, l’évolution des coutumes qui régissaient la vie et la différence entre les classes sociales (les pauvres et les riches). D’un autre ordre, elle nous fait aussi découvrir le Bassin d’Arcachon et les transformations que ce lieu a subit au cours de ce siècle.

La maison du Cap est un roman très plaisant à lire. Je le recommande tant au niveau historique, qu’au niveau de l’histoire familiale qui y est racontée. Bonne lecture pour cet été.

3 commentaires:

  1. Le sujet me plaît énormément, alors je note !

    RépondreSupprimer
  2. C'est une de mes prochaines lectures. J'adore l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu passeras un bon moment lecture !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...