mercredi 3 juin 2015

Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel



Résumé : 2027. En France.
Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d’autres, l’écologie est plus que jamais au centre des préoccupations.
Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité.
Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe,
avec son meilleur ami Léo, à l’une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma…
Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s’est transformé.
Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale. Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu’elle est devenue l’icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elle avaient rêvé… 

Un monde pour Clara est une dystopie de 352 pages de Jean-Luc Marcastel, publiée par les Editions Hachette dans leur collection Blackmoon et en vente à 16,50€. Autant vous dire tout de suite que j’ai eu un gros coup de cœur pour ce livre qui a su me toucher et profondément me marquer.

Je trouve que le point fort ne réside pas forcément en l’héroïne même si j’ai apprécié son évolution au cours du roman. Diane est une héroïne qui n’a pas forcément confiance en elle mais qui a dû caractère. Elle qui a vécu dans l’ombre de sa jumelle pendant son enfance et doit faire face à la mort de celle-ci et apprendre à s’imposer elle-même. Elle est à la fois forte et fragile. Au début du roman, on peut comprendre qu’elle soit déstabilisée mais elle m’a agacé. Je la trouvais trop naïve et agaçante dans sa demi-révolte. « Je ne suis pas celle qu’ils croient », « ce n’est pas moi »… Elle répétait toujours la même chose ! Au fur et à mesure de l’histoire, elle prend du poil de la bête et devient forte, courageuse et battante. Certes, elle reste fragile mais il n’y a plus cet apitoiement sur elle-même que je comprenais mais qui m’agaçait.

Ce livre m’a beaucoup touché car il parle d’un thème qui me touche beaucoup car je pense qu’il est important : l’écologie. L’écologie est quelque-chose d’actuel et d’important. Et j’ai beaucoup aimé les messages que fait passer l’auteur car je m’y reconnaissais directement dans les histoires « d’écologistes modérés » : faire quelque-chose pour la planète mais sans jamais toucher à son petit confort. Certes, c’est mieux que rien, mais ce n’est pas suffisant. Et à côté de ça, l’auteur nous présent le parti des écologistes extrêmes en nous-disant qu’au final, ce n’est pas mieux. J’ai beaucoup aimé ce message qui nous dit à la fois d’agir vraiment avant qu’on nous l’impose. J’ai aussi beaucoup apprécié le message qu’il y a autour des extrêmes et comment, finalement, nous qui croyons que plus jamais nous pourrons voir dans notre pays une dictature, comment nous nous laissons embrigader. Comment, sous couvert de faire le bien et peut-être en pensant uniquement à le faire, on en arrive à faire le mal.

Mais ce n’est pas non plus le seul thème abordé : le thème du deuil est aussi très présent. Les jumeaux ou les jumelles ont toujours été sources de questionnement. On se demande souvent comment le jumeau/la jumelle restant(e) fait pour survivre à la perte de son double. J’ai beaucoup apprécié la manière avec laquelle l’auteur abord ce sujet, en rajoutant au livre une touche de magie qui pourrait aussi s’expliquer par comme étant une réaction traumatique psychologique.

Ce livre m’a beaucoup marqué car il aborde des thèmes actuels qui sont importants à mes yeux. C’est un livre à mettre entre toutes les mains, pas trop jeunes car il y a aussi des scènes dures. Ce livre incite à l’action tout autant qu’il prévient. J’ai apprécié la morale qu’on peut sortir de cette histoire et la vérité que l’auteur pointe.

Je ne peux que recommander ce livre à partir de 14 ans !

Conclusion


Cette dystopie aborde plusieurs thèmes très forts : le deuil, l’écologie, la dictature, le sacrifice, le viol… C’est un roman marquant, à mettre entre toutes les mains, à la fois pour inciter à l’écologie mais aussi pour mettre en garde contre les beaux discours. Une belle morale, de beaux messages, une jolie plume… Bref, un livre à découvrir d’urgence !

17 commentaires:

  1. Je n'avais pas entendu parlé de ce livre mais au vu de ta chronique, il m'intrigue beaucoup :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande vraiment, il vaut le détour !

      Supprimer
  2. J'avais énormément aimé ce livre ! Comme toi, j'ai été très sensible aux différents sujets abordés ! Je suis toujours contente quand cette histoire plait :D Je trouve aussi que beaucoup de monde devrait le lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, ce livre aborde des thèmes vraiment forts et je pense que c'est un livre qui pourrait être lu à l'école, qui sensibiliserait davantage à l'écologie et pourrait intéresser plus de monde à la lecture, plutôt que les classiques qui sont certes à lire mais qui dégoûtent pas mal de monde (même si j'ai adoré la plupart des classiques que j'ai lu ^^)

      Supprimer
    2. Les thèmes m'ont beaucoup parlé, il faut faire dans la demi-mesure mais ils sont très bien abordés ;)
      Oui voilà ! Je suis bien d'accord :)
      Surtout que les classiques sont essentiels mais souvent ne donnent pas envie de lire :/ Un ou deux livres moins "pédagogiques" pur et dur pourraient faire du bien :D

      Supprimer
  3. Un livre qui me tente depuis un petit moment maintenant :) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien je te le recommande beaucoup !!

      Supprimer
  4. Ce n'est pas forcément un sujet vraiment abordé dans ce qu'on peut lire habituellement du coup c'est vrai que c'est intéressant. J'ai le roman en ebook, il faudrait que je tente ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lis-le vite et j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas et ton avis donne envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, j'espère convaincre pleins de personne de le découvrir =)

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas, mais je suis totalement convaincue par ton avis magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien j'espère que tu auras l'occasion de connaître parce que ça vaut vraiment le détour !

      Supprimer
  7. Je prends note. J'ai vu l'auteur de loin aux Imaginales. Il fait des cadres en tampon pour dédicacer ces livres. C'en est impressionnant! Il a l'air adorable. ça fait plaisir de te revoir de retour sur la blogo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il fait toujours ça pour les dédicaces, c'est super bien fait =) J'espère que tu auras l'occasion de découvrir ce livre et de rencontrer l'auteur, les deux sont géniaux et devraient te plaire =)
      Merci =) Je suis contente d'être revenue aussi =D

      Supprimer
  8. Les différents thèmes m'intéressent beaucoup :) et puis c'est une dystopie! chouette :) merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, j'espère que tu auras l'occasion de le lire !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...