mardi 9 juin 2015

Tandis que le monde meurt, tome 1 : Les premiers jours de Rhiannon Frater



Résumé : Katie et Jenni sont deux femmes que tout oppose. La première est une avocate hyperactive, la seconde une mère au foyer aimante. Lorsque l’apocalypse décime la population américaine, elles unissent leurs forces et abandonnent derrière elles leurs anciennes vies. Liées par de terribles événements, les deux femmes découvrent en elles des ressources insoupçonnées qui les aident à survivre. À la recherche d’un refuge, elles trouvent un camp de fortune où elles s’adapteront au nouveau monde... Un monde où la mort est partout. 

Les premiers jours est le premier tome de la série Tandis que le monde meurt de Rhiannon Frater, publié par les Editions Pannini Books dans leur collection Eclipse. Ce premier tome de 400 pages est en vente à 14,00€. Le second tome sortira début septembre. Pour ma part, il s’agissait de mon tout premier livre zombiapocalyptique et autant dire que l’expérience ne fut pas très concluante.

Le roman démarre sur les chapeaux de roue : les zombies sont là dès les premières pages ! Que dis-je, dès les premières lignes ! On découvre Jenni et Katie au fur et à mesure des pages et de leurs mésaventures. L’auteur ne prend pas le temps de nous présenter les personnages et on les découvre via le regard de l’autre. J’ai beaucoup apprécié la relation qui se tisse entre nos deux héroïnes, ainsi que le caractère de chacune… sans pour autant réussir à m’y attacher.

Les chapitres sont découpés en sous-chapitres, qui alternent les points de vue de Katie et de Jennie. J’ai apprécié cette présentation qui structure bien le texte et permet au lecteur de ne pas se perdre. Concernant l’écriture du roman… Je l’ai trouvé très décousue. Bien que ça aille bien avec les évènements et l’ambiance du livre, ce style d’écriture installe aussi une certaine distance entre le lecteur et l’histoire. Distance qui ne m’a pas permis d’apprécier le livre à sa juste valeur.

Ce roman était donc mon premier livre sur les zombies. Aussi, je ne peux pas le comparer à d’autres livres de son genre. Cependant, j’ai trouvé la trame assez prévisible dans son ensemble, bien que sympathique. Peut-être est-ce l’ambiance zombie qui ne m’a pas convenu, mais je suis ressortie de ce livre peu convaincue et pas très enthousiasmée. Des amateurs du genre apprécieront davantage je pense.

Conclusion

Malgré de bons éléments, cette première expérience avec les zombies ne fut pas concluante. J’ai apprécié la relation entre nos deux personnages et il y a des éléments intéressants durant le livre. Cependant, il y a une certaine distance instaurée par l’écriture qui fait que je n’ai pas réellement réussi à m’attacher aux personnages. De plus, je n’ai pas été plus convaincue que ça par les éléments proposés, certains étant même assez prévisibles.


Je remercie une nouvelle fois babelio.com ainsi que les Editions Panini Books pour leur confiance.

8 commentaires:

  1. Mince désolée que ça n'ait pas trop marché, j'avais entendu de jolies choses de celui ci à sa sortie aux US

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les chroniques sont globalement positives mais ce n'était peut-être pas le meilleur bouquin pour commencer avec les zombies...

      Supprimer
  2. C'est un roman qui m'interesse beaucoup :) merci pour ton avis, je sais ce qui m'attend désormais, et j'aurais moins d'attentes précises ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, si tu es amatrice de zombie, tu n'auras peut-être pas le même ressenti que moi =)

      Supprimer
  3. Bon je ne tenterais peut-être pas alors. J'ai lu quelques romans avec des zombies et il n'y a que "Les faucheurs sont les anges" qui m'a vraiment plu ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je tente Les faucheurs sont les anges alors, pour voir si ça me plait =)

      Supprimer
  4. Je suis totalement fan des zombies et celui-ci est dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras mieux que moi alors =)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...