samedi 6 avril 2013

Kaleb, tome 1 : Kaleb de Myra Eljundir



Attention âmes sensibles s'abstenir ! Livre déconseillé au moins de 15 ans !

Lu en lecture commune avec Dex, dont vous pourrez retrouver la chronique ICI

Kaleb est un héros qui répand le mal autour de lui. Certes, sans le vouloir. Mais il possède quelque-chose de maléfique.  Et visiblement, certaines personnes ne seraient pas  contre le fait qu’il  disparaisse… définitivement.

Kaleb est le tome 1 de la série du même nom, écrite par la mystérieuse Myra Eljundir, et publié aux Editions Robert Laffont dans leur collection R. Un roman d’environ 450 pages qui est plutôt atypique.

Notre personnage principal se nomme Kaleb. Il a 19 ans et c’est un tombeur. C’est aussi un garçon froid, mystérieux, colérique… mais pas foncièrement mauvais. Il répand le mal autour de lui sans vraiment savoir comment faire pour enrayer la machine. De fait, c’est un protagoniste complètement désarçonnant, que le lecteur a beaucoup de mal à cerner. Il est à la fois attachant et repoussant dans le sens où on a surtout pitié de lui et de ce qui lui arrive mais qu’on n’arrive pas vraiment à aimer…

L’histoire en elle-même est aussi déroutante. Le récit est écrit à la troisième personne du singulier, ce qui permet, entre autre, de voir les pensées des différents personnages que l’on côtoie. Ce choix m’a, au départ, laissé perplexe et j’avais un peu de mal à suivre les pensées de Kaleb avec ce « il ». De plus, les changements de pensées des personnages se font sans signe de changements. Par exemple, nous suivons une discussion entre Kaleb et son père, et nous allons passer des pensées de Kaleb à celles de son père sans aucun signe. A plusieurs moments, cela m’a un peu gêné mais ça reste tout de même ponctuel et ça n’a pas entravée la sympathie de ma lecture.

Je n’ai pas accroché au livre dès les premières pages. Au départ, je n’arrivais pas à cerner Kaleb et j’étais complètement déroutée. Mais les soixante premières pages passées, celles-ci se tournant assez rapidement d’ailleurs, l’histoire s’accélère. Des mystères, du suspens, de l’action et des rebondissements rendent le roman de plus en plus haletant et prenant. L’auteure nous fournit plusieurs révélations, plus ou moins en coup de théâtre, et nous allons de surprises en surprises, emporté malgré l’étrangeté générale du roman.

L’auteure maîtrise vraiment bien son écriture. A plusieurs moments, j’ai remarqué qu’une révélation me venait en tête quelques pages avant que l’auteure de nous le dévoile, comme si elle nous soufflait l’idée quelques pages avant.

Ce n’est pas un roman qui plaira à tout le monde. Beaucoup de bloggeurs l’ont décrit comme assez dur et plutôt gore. Personnellement, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup de scènes gores : ça reste tout de même succinct. Mais le style du roman en lui-même pourrait ne pas plaire à certains lecteurs, tandis qu’au contraire, il saura captiver un grand lectorat de l’imaginaire, notamment par son côté plutôt atypique. Je vous conseille vraiment de réfléchir avant de vous jeter sur ce livre, car il a possède un certain côté de « Ça passe, ou ça casse »… Mais c’est tout de même à essayer s’il vous tente !

Conclusion

Un personnage et une histoire tout d’abord déroutant et qui pourront déplaire à un certain nombre de lecteurs. Cependant, ce roman est vraiment atypique. Un héros qui n’est pas foncièrement mauvais mais qui répand le mal autour de lui, une histoire ponctuée de quelques scènes gores (mais ça demeure vraiment ponctuel !) qui pourront en dégoûter certains, rendent le roman dur à conseiller. Mais c’est vraiment un livre prenant, dotés d’actions, de rebondissements et de coup de théâtre vraiment sympa ! Un récit idéal pour les lecteurs de l’imaginaire à la recherche de nouvelle sensation : Ce livre pourrait bien vous surprendre !
Une excellente découverte en tout cas, et je lirai la suite avec plaisir !

Compte pour les challenges : 


17 commentaires:

  1. Je viens de le lire aussi (mon avis paraîtra demain) , j'ai beaucoup aimé . Il est vrai que ce roman est atypique et que je comprends pourquoi certains peuvent ne pas aimer . Tout comme toi au vu des avis , je m'attendais à pire et j'ai trouvé que l'espoir était présent malgré tout.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé le 2ème encore plus prenant :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que j'apprécierai autant que toi alors =)

      Supprimer
  3. Je n'ai pas autant aimé que toi, mais je l'ai trouvé sympathique tout de même passé le début un peu lent à se mettre en place. Oh j'y ai pensé tout à l'heure, mais tu trouves pas que Kaleb ressemble à Alice de la série Apocalysis d'Eli Esseriam ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum... Je pense que Alice et Kaleb pourraient s'entendre, en effet =) Je n'y avais pas pensé !

      Supprimer
  4. J'ai lu ce livre à sa sortie mais je me rappelle avoir bien aimé cet univers particulier..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'on peut parler d'un univers particulier =)

      Supprimer
  5. Je ne suis pas sûre que le côté gore me plairait, mais je demeure curieuse malgré tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas trouvé le côté gore si développé que ça

      Supprimer
  6. C'est exactement le genre de livres qui me donne envie ! J'aime bien en général quand il créé des réactions très négatives. Certains livres sont tellement étranges qu'en effet, c'est dur d'apprécier. Mais quand tu accroches, en général tu accroches graves ! Je tenterais ^^
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ce livre pourrait te plaire je pense =)

      Supprimer
  7. Voilà une série que j'aimerais bien découvrir et ton avis me conforte dans mon idée. En plus, ça rentre dans mon challenge Robert Lafont.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, c'est un livre très sympa !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...