jeudi 23 mai 2019

Les fragments perdus, tome 1 de Brice Milan





Résumé : L'armée du Prince Noir assiège la capitale des Terres d'Eschizath au cœur de l'hiver. Le sort de la cité repose entre les mains de trois messagers que rien ne prédestinait à une telle mission. Oui, mais la soif de conquête du tyran Morgaste est-elle sa vraie motivation ? Pour le découvrir, l'inexpérimenté Alceste, la belle et farouche Oriana et le fidèle garde de l'Ordre, Horst, vont devoir franchir le lac Gelé, traverser la forêt d'Eslhongir, gravir les monts Dunhevar. En chemin, ils s'allieront à Ulva, la Meneuse de loups...


Les fragments perdus de Brice Milan est une série de fantasy autoéditée. Ce premier tome d’environ 350 pages coûte 4,99€ en ebook et 13,00€ en format papier. J’ai lu ce livre en format ebook pour ma part. La présentation était bonne, le texte n’était pas décalé. J’apprécie particulièrement la couverture du roman papier, qui m’a d’ailleurs fait me pencher sur ce livre.

Nous nous retrouvons dans un univers de fantasy médiéval. L’univers que l’auteur nous propose est riche, bien amené et travaillé. Je l’ai trouvé clair et je suis facilement rentrée dans cet univers de magie, de machination, de revanche familiale et de bien d’autres surprises.

Nous suivons trois personnages. Tout d’abord il y a Alceste, un gamin sans perspective d’avenir, qui se retrouve embarqué dans une aventure qui le dépasse sans bien comprendre ce qui se passe. Alceste est à la fois naïf et courageux. Je l’imagine un peu gauche au début de l’histoire. J’aime beaucoup l’histoire qui l’entoure ainsi que son évolution au cours du livre.
Suivent ensuite Horst et Oriana. Le premier est un militaire froid, concentré sur la mission, qui se demande bien comment il va faire avec ces deux compagnons. La seconde est farouche et fière, attachante mais plus distante.
Entre ces trois personnages, une relation va se tisser. J’ai d’ailleurs trouvé que pour celle-ci, était parfois un peu trop rapide pour le lecteur. C’est un des points qui m’a gênée au début de ma lecture : la rapidité avec laquelle se noue les relations. J’ai trouvé ça un peu trop facile à mon goût. Pour le reste, j’ai su apprécier ces personnages ainsi que les mystères qui les entourent. De plus, ils sont entourés de nombreux personnage principaux tout aussi intéressants (Morgaste qui est quand même un des personnages principaux, Ulva…)

Pour en rester avec les personnages, l’auteur nous propose une alternance de point de vue, ce qui permet de plus facilement s’attacher à ceux-ci. Cette alternance est bien délimitée par des espaces qui permettent une compréhension claire de ces changements. Si j’ai trouvé intéressant de proposer cette alternance, j’ai aussi trouvé qu’elle freinait un peu le récit. Ceci permet certes de donner un rythme plutôt rapide et permet de garder le suspens tout le bouquin. Mais j’ai trouvé que leur grand nombre hachait le récit.

Si j’ai beaucoup apprécié l’univers et l’histoire, j’ai trouvé que le texte manquait un peu de fluidité dans son écriture. Les phrases sont plutôt courtes mais parfois les relations entre elles manquent d’enchaînement (je ne sais pas si je suis très clair ^^). Concernant les fautes d’orthographes, syntaxiques… il y en a certainement, comme dans tous bouquins. Rien ne m’a cependant frappé.

J’ai donc passé un agréable moment en compagnie des personnages de Brice Milan et de son univers. Ce livre à de quoi captiver son public et les amateurs de fantasy.

Je remercie l’auteur pour la découverte de son livre ainsi que sa confiance.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...